15 décembre 2014Achats regroupés

Tablettes numériques – Une mise à jour s’impose

Les contrats des tablettes numériques prévus pour le 1er décembre n’ont pu être adjugés par le CCSR tel que souhaité. Le déroulement du dossier d’appel d’offres des tablettes numériques a dû composer avec quelques difficultés.

 

Comme vous le savez, le Ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport (MELS) a mandaté le CCSR pour réaliser cet appel d’offres dont l’objectif principal était d’assurer aux institutions d’enseignement qu’elles aient accès aux meilleurs outils offerts sur le marché et au meilleur coût possible en tenant compte des divers besoins technopédagogiques. Au 29 octobre dernier, les soumissions reçues de divers fournisseurs ne nous permettaient pas de concrétiser cet objectif.

 

Le 11 novembre dernier, nous avons mis le MELS au fait de cette situation et émis les deux recommandations suivantes :

 

1.      Que le CCSR, à la demande du MELS, annule le processus d’appel d’offres, ou;

2.      Qu’une autorisation soit donnée aux établissements participants de faire valoir leur droit de réserve en se retirant du processus d’appel d’offres avant l’émission d’un contrat au soumissionnaire conforme ayant proposé le prix le plus bas pour la configuration 8.A.1 des tablettes Android; pour les configurations 8.W.1, 10W.1 et 10.W.2 des tablettes Windows, ainsi que pour le chariot de recharge universelle.

 

D’un commun accord, il a été décidé que le processus d’appel d’offres pour les tablettes numériques serait annulé. Ne pouvant répondre aux besoins des organismes mandants, le CCSR n’a d’autre choix que de vous libérer de votre mandat.

 

Nous tenons à remercier tous les intervenants ayant participé à ce processus laborieux. Le CCSR désire prendre un temps de recul afin d’évaluer la suite que nous donnerons au dossier des tablettes numériques.